top of page

22 JUIN / EXTRA BAL #1 - MUSIQUES HYBRIDES AU PLESSIS

Désirs partagés avec Le Temps Machine
















La fin de saison approche et l’heure est propice aux bals modernes venus d’ailleurs, parce que « ailleurs » on irait bien, n’en déplaise à quelques rageux… Un samedi pensé comme une grosse fête dansante qui nous rappellerait que l’autre est source de partage et d'enrichissement. On s'enjaille toutes et tous autour de belles découvertes musicales dans la joie du plein-air.


AU PROGRAMME


A PARTIR DE 18H30


SAMI GALBI

Electro - Châabi - Raï Beats


Musicien helvético-marocain issu des scènes alternatives romandes, Sami Galbi puise dans la musique de son enfance, celle qu’il a redécouverte dans les cabarets de Casablanca, le raï et le chaâbi qu’il raconte à sa façon. Avec ses machines analogiques, synthétiseurs brutes et effets de guitare, il aime moduler les musiques populaires et folkloriques nord-africaines en leur donnant une texture pop et une atmosphère club. Sur scène, Sami défend une musique « High Energy » empruntant les codes des musiques urbaines que sont la bass music anglaise et le hip-hop west-coast.


« Le musicien helvético-marocain qui mêle raï et chaâbi dans une atmosphère club, dévoile en avant-première un titre enivrant de son 45T attendu le 9 février. » FIP Radio



TSHEGUE

Afro punk - Trance - Musique hybride


Pour comprendre Tshegue, on pourrait se passer de mots. Il suffit de les regarder sur scène : observer comment le groupe charrie ce feu, ces vibrations et cette transe, s’abandonne à ce ballet de rythmes et propulse son public transcendé le plus loin qu’il peut, entre Kinshasa, Paris et Cuba.


Batteur et percussionniste d’un côté, chanteuse et parolière de l’autre, Nicolas “Dakou” Dacunha et Faty Sy Savanet ont bâti depuis 2017 un projet cosmique. Ils offrent au monde un son brut, organique et charnel, toujours imaginé à quatre mains selon leurs humeurs, leurs réflexions et leurs colères. Car il y a une urgence chez Tshegue d’écrire puis de déclamer, une injonction à faire avant de réfléchir, quelque chose de viscéral, comme le rapport de certains au sacré. C’est d’ailleurs l’une des thématiques du dernier disque du duo, Argent.


Chantée en lingala, composée de percussions et produite à partir d’influences punk et rock, la musique de Tshegue reflète son caractère hybride : descendante directe des sons ancestraux, elle est contemporaine et documentée, forte de questionnements politiques, artistiques et personnels. Elle ne révèle pas, d’emblée, tous ses secrets mais s’écoute comme on observe une foule danser : on s’y retrouve forcément.



ZENOBIA

Electro


Zenobia incorpore des rythmes et des productions électroniques groovy aux Dabke populaires syriens et palestiniens, ainsi qu'aux rythmes et à l'atmosphère égyptiens.


Le groupe de musique électronique Zenobia incorpore des mélodies pop arabes de la région du Levant, en passant par la Palestine et l'Afrique du Nord, avec des rythmes électroniques.


Le groupe, formé à Haïfa, s'est inspiré de Zenobia, la reine de Palmyre, qui a vécu et régné sur la région du Levant et l'Égypte au troisième siècle de notre ère.



AMARI NATURA

Pop expé - Reggaeton - Cumbia


AMARI NATURA, artiste sud-américaine née en Colombie, a grandi sur l’île Margarita au Venezuela, s’imprégnant des influences musicales caribéennes, andines et pop-américaines dès son enfance. En 2007, elle devient chanteuse au sein du groupe “Jahlfaomega”, enregistrant l’album “Semilla Amor vital” au Venezuela en 2017.


La même année, contrainte de fuir avec sa famille, elle trouve refuge en France, devenant membre de l’Atelier des Artistes en Exil, AA-E à Paris, avant de s’installer à Tours en 2019. L’aventure musicale d’AMARI NATURA se transforme avec “Muévete”, album publié en 2022, enregistré avec TISTUDIO et accompagné par Mighty Ki La, artiste de dancehall expérimenté et ingénieur du son.


AMARI NATURA explore la cumbia, le reggaeton, la champeta, la trap, le rap, et la pop expérimentale, invitant à célébrer la vie et à bouger l’esprit. Lauréate du fonds de dotation Porosus en 2022, elle autoproduit et publie l’EP “Humana a Tierra” en 2023. Bénéficiant de plusieurs collaborations avec des musiciens exilés, cet opus traverse la culture sud-américaine et explore les émotions post-exil.


Actuellement, AMARI NATURA prépare des singles ainsi que son prochain album, s’inspirant pleinement de ses origines caribéennes et de la musique des Antilles, promettant une immersion captivante dans son univers musical vibrant.



INFOS PRATIQUES 

Bar et restauration sur place 


Tarifs du Temps Machine :

Tarif abonnés/partenaires/carte LTM : 8€

Tarif réduit : 10€

Prévente : 13€

Sur place : 15€


Billetterie en ligne : https://bit.ly/ExtraBal1

Comments


bottom of page